En ce qui concerne les "disparus", présents sur la plaque, faute de documents ou de témoignages, il est impossible de savoir si les corps de Louis Maillard et Lucien Hebert ont été localisés et ramenés au cimetière de Maudétour.

Leurs noms sont gravés sur les caveaux de famille, peut-être en leur mémoire, au prononcé des jugements les déclarants "Morts pour le France". Le corps de l’aspirant René de Rancher a été localisé et exhumé du cimetière militaire d’Hartennes le 21 juin 1921 pour être inhumé le 23 dans le caveau familial à Maudétour.